**Notice - Attention**
 
This page uses CSS to present the content in the best possible manner. If you can see this message, then CSS is not enabled in your browser, and the page will not appear as the designer intended.
 
Cette page utilise CSS pour une meilleur presentation du contenu. Si vous pouvez lire ce message, alors c'est que CSS n'est pas activé, et cette page n'est pas rendu telle que le concepteur la prévu.
 
******************************************************

 
 
Citation

Exige beaucoup de toi-même et attends peu des autres. Ainsi beaucoup d'ennuis te seront épargnés.

- Confucius


© Copyright 2006 - JLS-1954 - Citations PhP Simple

 
 
VOTRE APUIS / DON
Faites un don - Recherchez un organisme de bienfaisance
 

Vous êtes ici :   Accueil > Info Dystonie > Traitement > Kiné

 

Kiné

La Kinésithérapie (Physiothérapie)

Parce que de nombreuses formes de dystonies affectent la mobilité, la posture et l'équilibre, et que les mouvements physiques d'une personne ont une incidence sur ses tâches quotidiennes, la thérapie physique est un élément important pour de nombreuses personnes.

De plus, la dystonie est un trouble neurologique, la thérapie physique ne pas traiter la dystonie directement, mais plutôt des conditions secondaires qui peut accompagner la dystonie.

Avec un kinésithérapeute *(sous la direction d'un médecin), une personne peut apprendre à reconnaître des mouvements de compensation et des habitudes qui peuvent s'être développées à la suite de la dystonie. Les résultats sont tributaires de la capacité du rééducateur à donner aux personnes les moyens de corriger sa posture pathologique ou de maîtriser ses mouvements anormaux. La kinésithérapie pourait accroître les bénéfices générés par d'autres traitements médicaux, tels que les médicaments oraux et/ou les injections de toxine botulinique.

N.B. * En France, il y a les kinés (kinésithérapeute) point ; mais au Québec pour faire ce métier, il y a pleins de professions...

physiothérapeute : s'occupe de la rééducation, en libéral, en centre ou en hôpital. Un peu comme les kinés en France. Seuls les physiothérapeutes peuvent poser un diagnostic en physiothérapie et être consultés directement par le public, sans obligation de référence médicale.

thérapeutes : s'occupe de la réadaptation physique en centre ou en hôpital et possèdent une formation scientifique de niveau collégial.

massothérapeute : ne font que des massages thérapeutiques ou de détente (s'occupe des problèmes de santé non chroniques).

kinésithérapeute : c'est une spécialité de la massothérapie. Ils s'occupent des problèmes de santé chronique style affections mécanogènes tel que les épiphysites, les ostéochondroses, les tendinites, les périarthrites, les lumbagos, les dorsalgies, les torticolis, les protrusions discales, les hernies discales, l'arthrose. (Ici au Québec, kiné c'est l'étude du mouvement. Donc, la formation vise le développement de la capacité d’analyse du massothérapeute face aux pathologies musculo-squelettiques.)

orthothérapeute : un peu comme les physiothérapeute, mais s'occupent plus du dos et des postures.

Tout le monde comprendra que les zones atteintes le plus souvent par les dystonies ( le cou, la main, le visage, les membres ) sont des endroits sensibles et complexes au niveau neuromusculaire.

Le cou, par exemple, est un des centres majeurs. On y trouve près de 270 muscles accompagnés des circuits nerveux correspondants, la respiration, la déglutition, l'alimentation sanguine du cerveau, les vertèbres et leurs milliards de circuits nerveux de moelle épinière...

Si, un kinésithérapeute/physiothérapeute n'est pas averti des sensations, douleurs, contractures, contraintes liées aux dystonies et en particulier de la dystonie cervicale, il risque d'aiguiser ou de créer des douleurs complémentaires allant jusqu'à annihiler toutes les démarches positives déjà engagées.

Le kinésithérapeute/physiothérapeute devra donc appréhender une personne atteinte de dystonie d'une manière douce et progressive, avoir une bonne connaissance de la pathologie et prendre connaissance des actes qu'il peut faire et ceux à éviter.

Oui à la kinésithérapie adaptée aux dystonies, mais ne mettez pas votre corps dans n'importe quelles mains !
 

• Informez un ami !   • Avertissements !

 

Le contenu de cette page est destiné à vous informer sur la dystonie. Elle ne se substitue pas à une consultation médicale. Elle a pour but de favoriser le dialogue avec votre médecin. N'hésitez pas à lui faire préciser les points qui ne vous paraîtraient pas suffisamment clairs et à demander des informations supplémentaires sur votre cas particulier. En effet, certaines informations contenues dans cet article peuvent ne pas être adaptées à votre cas… il faut se rappeler que chaque individu est particulier. Seul le médecin peut donner une information individualisée et adaptée.

Informez un ami!

 

 

 

 
<   haut de page   >